Dans l'œil du cyclone ! BBH - St Amand Handball 44-19

Transposons, l'espace d'un instant, l'ambiance mythique du "stade Louis II" à Monaco dans ce qui est le chaudron des Rebelles. L'endroit d'où le chant des Supporters du Bout du Monde accompagne le public et ses protégées pour fait vibrer l'Aréna brestoise et le microcosme du handball féminin régional sur le plan national ! Ambiance de fin du monde, ou tout au moins l'étrange sensation de se trouver dans l'œil du cyclone. Cette perception palpable du néant, ce sentiment singulier que rien ne se passe, que la vie n'est plus présente. Cet effet éprouvé lors du passage du cyclone Clotilda en février 1987 sur l'île de la Réunion. Voilà l'effet d'une rencontre à huis-clos dans un lieu qui, en temps normal, bouillonne d'un public tout acquis à la cause des Gwen-ha-du et qui le fait savoir ! Zéro entrée, serait-ce l'effet patenté d'une "Annus Horribilis" ?


Il est libre Pierre...

Il est libre Pierre, y en a même qui disent qu'ils l'ont vu rider... Il y avait assurément de la magie sur la vague au large du rocher de Bronn ar Roc'h, entre Porz Krac'h et Meledan en Plouguerneau ce 29 octobre 2020. S'il a le sourire facile, Pierre n'en est pas moins soucieux de sa santé. La montée d'adrénaline  ne doit pas occulter le risque inhérent à toute activité sportive. On ne vient pas sur cette vague sans connaître parfaitement les lieux. "Il faut que les cailloux soient recouvert et une mer à au moins quatre mètres de hauteur" annonce en préambule le sportif d'une trentaine d'année avant de se lancer dans le bouillon.


BBH - Nantes AHB 26-25

Contrairement aux croyances des esprits chagrins, les Rebelles ont bien emprunté les chemins de César afin de s'octroyer une délivrance, digne d'un péplum, sur la place des Grands Hommes. Elles n'ont pas utilisé le boulevard des airs dans ce combat face à une très belle équipe des confluents de l'Erdre qui aura, à ne pas si tromper, un rôle à jouer dans ce nouveau championnat de Ligue Butagaz Energie. Les brestoises ont été poussées dans leurs derniers retranchements avant de se lancer dans une dernière bataille digne de la révolte de Lanark, Kalidiatou Niakaté endossant le rôle de Wallace, connaissant, heureusement, une fin moins tragique !

Kalidiatou Niakaté

BBH - SCM Râmnicu Vâlcea 28-21

Y'a d'la joie, bonjour, bonjour Les Rebelles...
Il y a bien entendu de la joie autour du parquet de l'Aréna. Une si longue attente ne peut qu'accoucher d'un bel événement ! Il faut cependant se plier aux exigences imposées par une Fédération qui tend à préserver l'intégrité des acteurs d'un sport populaire adulé dans le microcosme brestois ! La crise sanitaire impose un bouleversement des habitudes dans certaines règles du jeu et permet un zèle sans commune mesure à l'égard d'un public qui ne trouve pas toujours sa place dans une confusion organisée au plus haut niveau des instances sportives.

Monika Kobilinska


Retour à la normale qu'ils disaient !

#9
Cela fait déjà quelques semaines qu'il nous est autorisé de reprendre nos chemins de traverses. Pourtant la Reine des Neiges n'est pas encore prête à entonner son éternel refrain. L'été s'installe doucement laissant derrière lui les immondices d'une trop longue attente... Il y a ce sentiment de spoliation d'un printemps ensoleillé qui attise une colère enfouit au plus profond de son être. Elle ne s'exprimera pas, par peur d'un retour à une désespérante case départ... Nous pouvons lire, ici et là que nous "revenons à la normale". Voici une expression qui comme la fameuse "distanciation sociale" laisse pantois ! A-t-on créé cette distance entre soi et la réalité de notre société ? Cette tournure sémantique, empruntée au dramaturge Bertolt Bretch (1898-1956), désigne l'effet par lequel un acteur prend du recul sur son personnage afin d'obtenir un avis critique du public. L'évolution de la langue française passe parfois par des chemins insoupçonnés...